Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TEXTURE
  • : Site comprenant des comptes-rendus de lectures de livres: recueils de poésie, de nouvelles, romans, essais. Et diverses informations sur la vie littéraire.
  • Contact

LES AUTEURS

 

Recherche

REVUES & EDITEURS

Archives

Categories

22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 12:40

"Partir" avec Michel Baglin & Jacques Ibanès

Récital à la Cave Poésie de Toulouse les 4 & 5 novembre

 

 

Partir avec Michel Baglin et Jacques Ibanès, c’est prendre un ticket pour un voyage en terre de poésie, au cours d’un récital poésie et chansons concocté par deux amis.

 

Le spectacle s’appuie sur le dernier recueil de Michel Baglin, Un présent qui s’absente (éd. Bruno Doucey), dont il assure la lecture des poèmes. En contrepoint, Jacques Ibanès, poète lui-même, guitariste-chanteur-compositeur, interprète les chansons de Barbara, Brassens, Leclerc, Brel, Leprest, Nougaro, etc. qui ont nourri les deux complices, ainsi que des poètes qu’il a mis en musique.
Le cheminement de Michel Baglin depuis sa première publication, il y a 40 ans, est celui de l’auteur d’une trentaine de romans, pièce de théâtre, recueils de nouvelles et surtout de poésie, qui cherche à « descendre dans le paysage » et à « se gagner l’ici-bas » grâce aux mots et à l’échange avec autrui. Son dernier recueil évoque de vrais et faux départs, des quais de gare, des trains en partance, des routes et des sentiers, des chemins de hallage et des écluses, mais aussi l’itinéraire douloureux des migrants et une présence au monde qui reste toujours à conquérir. Sans sacrifier la lucidité, qui force à « n’oublier jamais cet abîme au-dessous des ailes qu’on s’invente ».
Jacques Ibanès a de nombreuses cordes à son arc. S’il marche par tous les temps sur les chemins de randonnées et raconte ses voyages, il aime également se balader sur tous les tons de la portée en mettant les poètes en musique et en multipliant les récitals. Mais il écrit aussi : des carnets de route, des évocations de lieux et d’auteurs comme Apollinaire, et des poèmes pour chanter sa faim du monde.
Guitariste-chanteur-compositeur et récitant, il a mis en musique et interprété de très nombreux poètes, il reprend également les chansons des grands aînés (Ferré, Lapointe, Brel, Ferrat, Leclerc, etc.), des contemporains (H.Martin, Leprest, G.Lèbre, P.Conte, G.Testa). Il a écrit une centaine de chansons originales et dit les textes des auteurs qu’il apprécie.

Voir aussi le site de la Cave Poésie

Tarifs : 8€ | 12 € | Concert les 4 et 5 novembre à 19h30 à la Cave-Poésie-René-Gouzenne. 71, rue du Taur. 31000 Toulouse. Tel :05.61.23.62.00

 

 

 

 

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 11:21

« L’Autan des nouvellistes » avec Michel Baglin


baglin-mediatheque-Castelnau.jpg
« L’Autan des nouvellistes »  − recueil réunissant dix-sept écrivains toulousains amoureux de l’histoire courte et publié par L’Atelier du Gué ([voir ci dessous) – a repris sa route pour la rentrée.
 Il soufflera à Castelnaudary (Aude) le mardi 23 septembre à 20 heures, à la Médiathèque Georges Canguilhem (8 rue du Commandant Raynal. 11400 Castelnaudary. Tél : 04 68 94 58 49) avec pour invité Michel Baglin, auteur de près d’une trentaine de livres et aussi de l'une des nouvelles de ce recueil, qui dialoguera avec Martine et Daniel Delort, les éditeurs, et Anne Mazin, la bibliothécaire.  <br />

Le 26 septembre, c’est à Flourens, à la salle des Fêtes à 18h30, que sera donnée une lecture montée par la Compagnie Les Cyranoïaques autour du recueil.

 

« L’Autan des nouvellistes»: dix-sept écrivains toulousains

Autan-17-auteurs.jpgIl manque quelques noms, certes, mais pour l’essentiel, les auteurs de Toulouse sont réunis dans ce recueil, « L’Autan des nouvellistes » , soit dix-sept écrivains amoureux de l’histoire courte. L’initiative en revient à l’Atelier du Gué, éditeur spécialisé dans la nouvelle et qui publie depuis de nombreuses décennies la revue Brèves, la plus importante en France consacrée à ce genre littéraire.
Ce genre, souvent considéré comme majeur (chez les Anglo-Saxons notamment) et paradoxalement assez mal connu au pays de Mérimée et Maupassant, offre aux écrivains une grande liberté et autorise bien des inventions formelles, qui a leur tour ouvrent des pistes à l’imagination.
Les auteurs de collectif, aux styles très divers, ne manquent pas de les emprunter. Mouloud Akkouche, par exemple qui prend prétexte de voix entendues par son héroïne pour investiguer le passé. Ou Jean-Jacques Marimbert qui réinvente les fantômes pour sonder les profondeurs de la détresse secrète. Cela peut être tragique, comme cet enfermement dans la lecture d’une femme condamnée raconté par Emmanuelle Urien, ou cette autre fin de vie brutale et poignante mise en scène par Frédérique Martin. Cela peut être beaucoup plus léger, voire facétieux dans le style de Julien Campredon. Relever du huis-clos avec Manu Causse ou nous entrainer dans un maquis de plein vent de Sardaigne ou de Corse avec Serge Pey et Michel Baglin. La nouvelle d’anticipation offre une lecture politique rétrospective de nos travers avec Alain Leygonie, l’histoire et l’Espagne franquiste s’invitent avec Francis Pornon, tandis que Jan Thirion ou Magali Duru nous proposent des ambiances plus noires ou polardeuses et qu’Hélène Duffau, à travers l’évocation d’une échauffourée entre marginaux, laisse deviner un désarroi plus vaste, celui d’une société.
Dans ces moments suspendus, le sens d’une vie se dévoile souvent (Didier Goupil), un bref épisode échangiste peut par exemple en dire plus long qu’il n’y paraît (Brice Torrecillas), ou la scène d’une destruction de photos raconter un désastre intime (Marie-Josée Bertaux). Le sens de la chute, souvent l’apanage de la nouvelle, ne manque pas à ces auteurs, comme nous le prouve encore Alain Monnier et sa « trace de l’ange » qui prend toute sa force dans les dernières lignes.
Certaines de ces histoires courtes se déroulent à Toulouse, d’autres dans la région, mais même situées ailleurs, le plus souvent s’y rattachent. Peu importe d’ailleurs où l’on situe le drame, la tranche de vie réaliste, la scène onirique ou le tableau, pourvu qu’on découvre dans ces pages assez d’universalité pour s’y retrouver en pays de connaissance.

(« L’Autan des nouvellistes, dix-sept écrivains toulousains ». Atelier du Gué. 234 pages. 20 euros)

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 16:36

Émission TV sur « Un présent qui s’absente »


present-sur-TLT.jpg

Greg Lamazères (lui-même romancier et musicien) m’a invité dans son émission TV « Courrier Sud » très récemment sur TLT. Il m’interroge sur mon dernier recueil, « Un présent qui s’absente » (Bruno Doucey éd.) et sur le recueil collectif « L’Autan des nouvellistes, 17 auteurs toulousains » (Atelier du Gué) auquel j’ai participé.
 

 

Pour regarder l’émission : http://www.teletoulouse.fr/Mstr.php...


Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 18:52

« Partir » avec Michel Baglin

et Jacques Ibanès à... Sarrant


Si vous ne connaissez pas encore la fameus e librairie-tart inerie de Sarrant, qui a eu moult fois les honneurs de la presse et de la TV, c’est le moment où jamais, ce samedi 21 décembre, à partir de 20h30 ! 

Le petit village gersois, presque à cheval sur la Haute-Garonne et le Tarn et Garonne, accueillera en effet, ce samedi « Partir », un récital poésie et chansons, avec Michel Baglin et Jacques Ibanès, pour un voyage en terre de poésie, à l’invitation d’Elisabeth Aragon et de ses cartes blanches.

 

Ce récital concocté par les deux amis complices propose des poèmes de Michel Baglin dits par lui-même et extraits de son dernier recueil, « Un présent qui s’absente » (voir ici) (éd. Bruno Doucey). En contrepoint, les chansons qui ont nourri l’auteur ainsi que des poèmes mis en musique par Jacques Ibanès. Celui-ci, poète lui-même, guitariste-chanteur-compositeur, a en effet mis en musique de très nombreux poètes, repris les chansons des grands aînés (Brassens, Lapointe, Brel, Ferrat, Leclerc, etc.), des contemporains (H.Martin, A.Leprest, G.Lèbre, P.Conte, G.Testa), écrit une centaine de chansons originales et dit les textes des auteurs qu’il apprécie.

 

On pourra manger sur place. Pour le repas, réservation appréciée par mail info@lires.org ou par téléphone 05 62 65 09 51.

 

On ne peut rater la Librairie-artinerie de Sarrant sise Place de l’Eglise - 32120 Sarrant. Tel : 05 62 65 09 51 – info@lires.org On peut aussi en savoir plus sur son site : www.lires.org La librairie est ouverte du mardi au jeudi de 11h à 18h, de 11h à 21h tous les jours le vendredi, samedi, dimanche, les jours fériés et tous les jours pendant les vacances scolaires.

 

 

 


Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 18:40

 

Amis parisiens

 

Une petite info pour vous signaler qu’à l’occasion de la sortie de mon recueil « Un présent qui s’absente », je serai dans vos murs en décembre pour deux soirées de lecture-rencontre.

attention-poetes-72depi.jpg

 

Le mercredi 11 décembre

Avec le poète et éditeur Bruno Doucey et le musicien Tarik Bechiri. 

La soirée se déroulera à partir de 20 heures au Théâtre des Ateliers du Chaudron (31, passage de Ménilmontant - 75011 Paris. Métro : Ménilmontant (l.2) / Saint Maur (l.3) L’entrée est libre. Pour en savoir plus : http://ateliersduchaudron.free.fr/accueil.htm

 

 

Le vendredi 13 décembre

Je participerai à la 4ème Nuit de La Presqu'ile, à la Bibliothèque Crimée (44 rue Petit 75019 Paris. métro Laumière) avec toute l’équipe des Editions Bruno Doucey pour un moment convivial en voix et musique avec Stéphane Bataillon et quelques autres… Buffet et bal poétique à la clef.  http://www.editions-brunodoucey.com/contents/4eme-nuit-de-la-presquile/

 

Je serais bien sûr très heureux de vous y retrouver.

 

 

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 19:50

Brèves de novembrevivons-livres.jpg

Lettres d’automne et salons

Après un mois d’octobre bien chargé, l’automne ne manquera pas de bonnes feuilles…

« Vivons livres ! » proclame le salon Midi-Pyrénées qui se tiendra à Toulouse le 6 et 7 novembre.

A Montauban, c’est le festival créé par Maurice Petit qui fêtera son 20e automne avec une pléiade d’auteurs.

A quoi s’ajoutent les rencontres de la Cave Poésie et quelques autres beaux rendez-vous…Ils sont à retrouver dans les "Brèves de novembre" sur le site revue-texture


Lire ici

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 18:20

Poésie, polar, hommages...

Marché de la poésie, bien sûr, mais aussi divers festivals, rencontres, fêtes, etc. sont au programme. Avec, notamment, le trentième anniversaire de la disparition de Max-Pol Fouchet et les manifestations qui l’accompagnent.
Pour ma part, je vous donne rendez-vous à Cognac pour le polar, à Sainte-Foy de Peyrolières et à la Fête de l’Huma à Pechbonnieu les 29 et 30 mai.

 

Lire les brèves

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 20:11

 

 

Rencontres et festivals

Le Festival Lettres d’automne se poursuit à Montauban autour de Sylvie Germain, François de Cornière donne la "der des ders" de ses Rencontres pour lire à Caen, Michel Baglin est au café littéraire du Pré-en-bulle à Albi, Bernard Mazo rejoint Texture…

Lire ici

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 12:07

Les brèves de novembre (2)

Festivals, prix, rencontres...

Le Festival Lettres d’automne de Montauban démarre, des auteurs (Bernard Mazo, Jean-Pierre Thuillat) reçoivent des prix, des chanteurs (Martine Caplanne, Eric Fraj, Claude Marti) portent la poésie, des revues naissent ou renaissent…


Lire ici
Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 00:27

Les brèves de novembre

Salon, récital, fête et festival

Bruno Ruiz reprend son récital à la Cave Po. Les éditions Soc & Foc font la fête en Vendée pour leur 30e anniversaire. Toulouse, ses écrivains et les éditeurs régionaux se retrouveront pour le salon "Vivons livres". Montauban reçoit Sylvie Germain dans le cadre des Lettres d’Automne. Des rencontres et des rendez-vous en bref...

 

Lire ici

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans INFOS PRATIQUES
commenter cet article