Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TEXTURE
  • : Site comprenant des comptes-rendus de lectures de livres: recueils de poésie, de nouvelles, romans, essais. Et diverses informations sur la vie littéraire.
  • Contact

LES AUTEURS

 

Recherche

REVUES & EDITEURS

Archives

Categories

/ / /

Ecrire comme marcher,
pour
"descendre dans le paysage"

 

 

Egalement en ligne sur mon nouveau site: cliquer ici

 

 

Né à Nogent-sur-Marne en 1950, Michel Baglin est arrivé en région toulousaine en 1962. Il vit avec Jacqueline aux portes de Toulouse et « au bord de Garonne ».
Après la fac et de nombreux petits boulots, il publie son premier recueil en 1974. Depuis, il pratique l'écriture sous différentes formes : journaliste pendant 35 ans, il a publié plus d'une vingtaine d'ouvrages : romans, poésie, nouvelles, essais, et a obtenu en 1988, pour "Les Mains nues", le prix Max-Pol Fouchet, dont il est membre du jury international depuis 1992. 
Romancier ("Lignes de fuite" et "Un sang d'encre"), il est aussi l'auteur de plusieurs recueils de nouvelles (dont "Des ombres aux tableaux"), de récits ("Entre les lignes", à La Table Ronde.) de deux essais ("Poésie et Pesanteur" et "La Perte du réel") et de plusieurs recueils poétiques dont  "L'Alcool des vents", paru au Cherche-Midi éd. ou l'album "Les Chants du regard", sur des photographies de Jean Dieuzaide, aux éditions Privat.
Critique pour différents journaux et revues, il a également créé et animé la revue et les éditions Texture de 1980 à 1990.

Il aime la marche,  le vagabondage dans les rues,  et s'efforce à ce que la vie et l'écriture soient le moins possible dissociées.

 

 

 

PORTRAIT & BIBLIO : Ecrire comme marcher, pour "descendre dans le paysage"     Lire ici

 

LES ROMANS : "La Balade de l'Escargot" ,  "Lignes de fuite" & "Un sang d'encre"     Voir là

 

LES RECITS ET NOUVELLES :  "Chemins d'encre" , "Entre les lignes", "Des ombres aux tableaux", "Ruptures", "L'Innocence de l'ordre"      Ici

 

POESIE : "L'Alcool des vents"      Lire

 

LES RECUEILS POETIQUES : "Masques Nus", "Quête du Poème", "Les mains nues", "L'Obscur vertige des vivants", "Les pages tournées"     Découvrir

 

CHANSONS : Poèmes mis en musique et interprétés par martine Caplane, Bruno Ruiz, Sam Telam, Alex Bargas, etc.    Ecouter

 

DERNIERES PUBLICATIONS :  "Les Pas contés", "Les Chants du regard", "Les Pages tournées"        Voir ici


 


 


 

"J'écris sur une réalité qui ne cesse, il me semble, de se dérober, diluée par les habitudes, les rôles sociaux, les langages inadaptés. Mes personnages sont ainsi toujours un peu exilés et comme absents de leur propre vie, en proie à "la perte du réel". Ils ont pourtant soif de présence, des autres, envie de descendre dans le paysage, et cherchent désespérément à retrouver leur pesanteur intime, à s'incarner. La poésie est une réponse, une façon de se gagner l'ici-bas, qui n'est jamais acquis, de reprendre pied sur une terre pleine, un monde inépuisable que les mots tiennent à distance mais avec lequel ils nous permettent aussi, paradoxalement, de renouer."
Michel Baglin
 

«La poésie de Baglin n'est pas une figure de rhétorique, c'est la célébration panthéiste, jusqu'à la gourmandise chère à Colette, du monde palpable que traverse le nomade (...) Il restitue au réel, gagné de plus en plus par la superfluité, son épaisseur originelle (...) C'est du naturalisme solaire allié à la force d'un paganisme serein.»

 Jérôme Garcin.

 

«Ce serait gageure de vouloir dissocier chez Baglin l'approche du monde de l'approche de la langue, car il est net que celles-ci s'enrichissent mutuellement d'un écart qui bourdonne du silence d'une énigme (...). Lire Baglin, c'est aussi une invite à se réconcilier, avec la vie, avec soi-même, dans l'irradiement d'une parole fine et chaleureuse.»

Marie-Claire Courcelles.

 
Michel Baglin a publié

 

La Balade de l’Escargot, roman (Pascal Galodé éd.) 2009

Chemins d’encre, récits & carnets (Rhubarbe) 2009

Les Pas contés, carnets de Cerdagne, récit (Rhubarbe) 2007

Les pages tournées suivi de L'Adolescent chimérique et de L'Etranger, poésie (Fondamente éd.) 2007

Les Chants du regards, Poèmes sur 40 photographies de Jean Dieuzaide (éd.Privat) 2006

Lettre de Canfranc, récit (Rhubarbe) 2005

L'Alcool des vents, poésie (Cherche-Midi) 2004

Entre les lignes, récits (La Table Ronde) 2002

Un sang d'encre, roman (N&B) 2001

La Perte du réel, des écrans entre le monde et nous, essai (N&B) 1998

L'Obscur Vertige des vivants, poésie (Le Dé bleu) 1994

Des Ombres aux tableaux, nouvelles (SPM) 1994

Lignes de fuite, roman (Arcantère) 1989.

Les Mains nues, poésie (L'Age d'homme) 1988. Préface de Jérôme Garcin. Prix Max-Pol Fouchet 1988.

Ruptures, nouvelles (Texture) 1986

Quête du poème, poésie (Texture) 1986

Le Ghetto des squares, nouvelles (Soc et foc) 1985

Jour et nuit, poésie (Le Pavé) 1985

Poésie et pesanteur, essai (Atelier du Gué) 1984, réédition augmentée en 1992

François de Cornière, essai (Atelier du Gué) 1984

L'Innocence de l'ordre, nouvelles (Atelier du Gué) 1981

L'Ordinaire, poésie (Traces) 1977

Masques nus, poésie  (Chambelland) 1976

Déambulatoire, poésie (Chambelland) 1974

 

 Collectifs

 

Les mots de l'exil en mémoire, Recueil collectif. (Privat éd.) 2007

Raffuts, Recueil collectif. (Le Corbeau éd.) 2006

Sang pour sang Toulouse, Recueil collectif. (Le Corbeau  2001

Quelques songes de Prométhée, Recueil collectif. (Ed. Du Rocher.) 2001

Toulouse sang dessus dessous, Recueil collectif. (Loubatières éd.) 2001

13, rue Carençà Roman collectif. (Ed. du Ricochet) 2000

Garonne en Pays toulousain Album collectif. (Ed. La Part des anges) 2000

 
Participation à de nombreuses revues et anthologies (NRF, Ecole des loisirs, Vagabondages, L'Age d'Homme, Poésie 1, Sud, Brèves, Europe, Le Journal des Poètes, livres scolaires au Québec, anthologie en Roumanie, etc.) Membre du jury international du prix Max-Pol Fouchet. Membre du comité de rédaction de la revue Poésie 1. Membre du comité de lecture des éditions Privat.

 

 

 


 

Dossier Michel Baglin dans la revue Décharge  

Dans son numéro 140, la revue Décharge me consacre un dossier intitulé "Michel Baglin, poète de survie" et dont le maître d'œuvre est Georges Cathalo.
Les approches multiples et croisées - sous la forme de lettres, d'études ou de poèmes - sont signées Marie-Claire Bancquart, Martine Caplanne, Max Alhau, François Huglo, Alain Kewes, Werner Lambersy, Bernard Mazo. Un entretien, un choix de textes, des inédits, des photos et une bibliographie détaillée complètent ce dossier.

 Voilà bien longtemps que je suis et apprécié la revue de Jacques Morin, un des carrefours les plus vivants de la poésie contemporaine, et je confesse un grand plaisir à avoir été ainsi accueilli dans ses pages. Je vous invite donc à m'y retrouver. Bien sûr, vous lirez d'autres auteurs dans ce numéro, notamment Isabelle Guigou présentée par Bruno Berchoud, Jean-Michel Bongiraud, Joseph Hruby, les chroniques habituelles et des notes de lectures fournies, sur 128 pages. Que du bonheur !

Décharge. Jacques Morin. 20, rue du Pâtis. 89130 Toucy. Le numéro : 6 euros. Abonnement à quatre numéros : 22 euros (42 euros avec les suppléments Polder).

 


Martine Caplanne
 Chante
Michel Baglin                

 

Martine Caplanne interprète superbement René-Guy Cadou qu'elle a mis en musique et auquel elle a consacré plusieurs CD. Elle a également servi Supervielle, Guy d'Arcangues, Yves Heurté... Mais c'est aussi une amie de longue date et j'ai la chance d'avoir deux textes mis en musique par ses soins.  Il s'agit de "Dérive" et de "Pour ou contre". 


Les écouter

 

 



On peut contacter Michel Baglin à l'adresse suivante:
baglin.michel@wanadoo.fr 

        

 

 


Partager cette page

Repost 0
Published by