Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TEXTURE
  • : Site comprenant des comptes-rendus de lectures de livres: recueils de poésie, de nouvelles, romans, essais. Et diverses informations sur la vie littéraire.
  • Contact

LES AUTEURS

 

Recherche

REVUES & EDITEURS

Archives

Categories

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 18:22

Humour noir et déréliction

Delbourg-Patrice-400-px

Le dernier roman de Patrice Delbourg, «  Un soir d’aquarium » , est tout à fait dans sa manière de conjuguer humour noir et déréliction. J’ai déjà souligné (lire ici) comment, en vers ou en prose, il se rit du désastre, joue du calembour et des bons mots pour faire la nique à l’angoisse existentielle et comment, à l’instar de son héros, Gabin Delahy, il « soigne le mal par le pire ». Son héros, justement, bien que dans la fleur de l’âge, est au bout du rouleau et brille de ses derniers feux, plutôt éteints, dans les cabarets des Grands Boulevards, en ce mois de novembre 1963. Belle occasion pour Delbourg d’évoquer des écrivains et des artistes qu’il affectionne, tels Charles Cros, Allais, Gaston Couté, Aristide Bruand, Boby Lapointe, déjà salués ici ou là… Les ombres portées des chansonniers de jadis se penchent sur ces pages où l’on croise Jacques Grello, Jean Rigaux, Robert Rocca et bien d’autres. Toute une époque y revit pour notre plaisir.  

 

Lire ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans CRITIQUES
commenter cet article

commentaires