Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TEXTURE
  • : Site comprenant des comptes-rendus de lectures de livres: recueils de poésie, de nouvelles, romans, essais. Et diverses informations sur la vie littéraire.
  • Contact

LES AUTEURS

 

Recherche

REVUES & EDITEURS

Archives

Categories

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 19:09

Annie Ernaux :

« Les années » ou quand une femme regarde en elle pour y retrouver le monde

L’œuvre d’Annie Ernaux, depuis « Les Armoires vides » (1974), est construite sur les épisodes et les personnages marquants de sa vie. « Les années » (publié chez Gallimard et qui vient d’être repris en Folio) n’échappe pas à cette autofiction, mais avec une ambition plus vaste, puisque le livre couvre toute l’ère d’une existence, de l’après-guerre à aujourd’hui.
Partant de quelques photos d’elle à différentes époques de sa vie et qui jalonnent son récit, l’auteure n’a cependant pas pour dessein de se raconter, mais bien de raconter une époque, de retrouver la mémoire collective dans une mémoire individuelle. Son autobiographie s’articule autour de moments qui font dates - 1968, 1981, la chute du mur de Berlin, le 11 septembre 2001, etc. - et de leurs répercussions à la fois dans sa vie intime et dans la vie de tous.
J’avoue que ce livre compte parmi ceux qui m’auront procuré le plus de plaisir depuis fort longtemps. Question de génération peut-être, puisque il s’agit d’une traversée d’une partie du siècle précédent correspondant à peu près à celle que j’ai effectuée, et qu’elle suscite chez moi bien des réminiscences…
J’aime ce livre pour la justesse des annotations, et l’art consommé de bien choisir les « marqueurs d’époque ». Pour provoquer l’immersion dans les images de la mémoire, la restitution des atmosphères, des arrière-pays, le réveil de tout un monde de connotations, de non-dits, qui caractérisent une période et par lesquels elle s’incarne.

 

Lire ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Baglin Michel - dans CRITIQUES
commenter cet article

commentaires